Il était une fois une patate …

Je suis une patate, douce d’après mes ami(e)s, ronde assumée (quoique selon les jours), profondément laïque et féministe !

Au départ, tout me prédestinait à être soit pute soit junkie ! Ma probabilité de départ d’être l’un ou l’autre dépassait les 95% ! Mais j’ai toujours été attirée par les minorités !

Je ne suis ni pute (ni soumise) ni junkie ! je suis ce 5% sur lequel très peu pariaient ! J’ai un boulot stable, pas d’addiction ou de pathologies manifestes. Et malgré un petit côté rebelle, je suis plutôt bien insérée dans la pataterie !

Et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance. Bon ok, mon père n’est pas un pédophile, ma mère ne m’a jamais enfermée ou séquestrée et je ne suis pas une patate de rue. J’ai toujours eu un toit et de la bouffe !

De quoi se plaint-elle cette patate alors ?

Je ne me plains pas. Mais je sais que mon équilibre est mon exploit !

Je n’en ai pas l’air comme cela, moi, qui à 33 ans et demi (et j’insiste sur le demi J), je n’ai ni mari, ni gosses! Je n’ai pas franchi ce pas adulte d’avoir un crédit immobilier jusqu’à ce que je perte mes dents. Je n’ai ni rolex ni sac de marque, et le bien le plus cher que j’ai acheté est une vieille voiture à 35000 balles que je ne conduis même pas !

Et pourtant, sous mon air de non réussite sociale,  je suis une sorte de patate miracle !

Je suis de ceux dont les dés étaient défectueux dès le départ ! Certains sont nés avec une cuillère en argent dans la bouche, moi je suis née avec un coup de pied dans le cul, et des boulets à trainer, enchaînés au pied !

A la nanoseconde où je suis née, j’étais déjà un problème, avec une histoire bizarre et un lourd secret à porter.

La suite ne sera pas un long fleuve tranquille non plus. Les boulets continueront à s’amasser et les épreuves à s’abattre. Mais je le répète, je ne me plains pas. Je ne me considère pas comme une victime non plus.

Je ne sais pas toujours qui je suis, ce que je suis, ni ce que je fous dans cette pataterie. Mais je sais que je suis forte, et que j’ai beaucoup de mérite d’être arrivée à ce qui je suis actuellement !

Sans fausse modestie, je suis ma fierté, ma réussite ! Mon rire et mon optimisme sont mes biens les plus précieux, ceux que j’affiche à chaque que me prends l’envie de frimer ou de montrer ma réussite sociale.

Je vous l’ai dit, je suis une patate miracle !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s