Ma liste de mariage

Je me suis mariée, ce Samedi. J’ai donc officiellement rejoins le clan des adultes. C’est qu’il en était temps, à 33 ans et 9 mois ! Et puis, même si j’ai encore pleines de zones d’ombre à explorer, je suis convaincue que je ne trouverai pas meilleure compagnie, alors autant s’unir !

Il n’y a pas eu de cérémonie au prix d’un appartement économique. C’est que mon partenaire de vie est très spécial. Pudique, c’est un être qu’on effeuille langoureusement, longuement, et qui se découvre avec le temps. Il ne tolère aucun témoin, et ne joue qu’en tandem. Avec lui, point de youyous ou de retrouvailles avec les 400 proches croisés une fois dans sa vie. Mais plutôt un huit clos intime, intense, unique et passionnant.

J’ai donc dû tourner le dos à la 3amaria, mais pas question d’abandonner les cadeaux ! Je vous propose un deal. Je vous fais livrer votre pastilla, votre part du méchoui, avec un cd de youyous ; et en échange, vous m’envoyez vœux et cadeau de mariage.

Dealed ? Alors, ce samedi, je me suis mariée avec moi-même. Et ci-dessous la liste de mariage de mon être avec mon âme :

  • Une TV 42’’, pour les dimanches pluvieux.
  • Une lune de miel au Brésil, où n’importe quel autre pays d’Amérique Latine, du moment que le panneau d’accueil à l’aéroport ne soit pas une mitraillette, que la musique soit entrainante, que les cocktails soit bons et pas chers, et que les mecs soit sexys.
  • Un sex-toy, pour entraîner le bassin (maman si tu me lis, ne t’inquiètes pas, c’est juste un jouet, une sorte de poupée pour fille adulte)
  • Du silence, à chaque fois que vous voulez me demander « iwa, tu te maries quand ? », ou que vous voulez me conseiller « il est temps que tu te fasses une vie ». Parce que figurez-vous, qu’une vie, j’en ai déjà une. Et elle est même plutôt chouette.
  • Une pause, dans ce chronomètre biologique que vous avez enclenché pour moi, à mon insu. Parce que je n’ai peut-être pas de bébés en route,  mais des projets, j’en ai à gogo !
  • Un câlin, quand vous me voyez et vous pensez à ma « situation », au lieu de ce regard inquiet et désolé, parce que le célibat, ce n’est ni une maladie, ni un drame.

Et puis, si jamais vous avez en stock un prince charmant, en version moins ennuyeuse et un peu plus glam’rock, j’accepte aussi.

 Et si vous ne pouvez m’offrir rien de tout cela, juste souriez!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s