On m’a demandé en mariage !

Oui, vous avez bien lu. Ce n’est pas un titre accrocheur pour augmenter mon lectorat. On m’a vraiment demandé en mariage, parole de patate!

Vous imaginez un rendez-vous au sommet du Twin Center, un bouquet de roses, une dakka marrakchia,  et un beau patamec à genou ?

Ce scénario est hollywoodien, et pas patatin !

C’était plutôt, je l’aperçois dans une conférence, son visage me rappelle vaguement une connaissance sans pour autant pouvoir mettre un nom sur sa barbe. S’en est suivi une passionnante discussion de 5 minutes, le temps de décliner les 10 versions du comment ça va.

J’ai su qu’il allait bien, que son boulot marchait, qu’il avait pris 3 kilos mais que lhamdoullah pas de problème de santé, que son père avait des gaz, obligé le pauvre de se sustenter dans la rue, parce que sa mère est partie s’occuper de sa sœur qui s’est fait opérée de la rate, mais je n’avais toujours aucune idée de qui diable pouvait-il bien être !

Je lui pose alors la question magique, « qu’est-ce-tu deviens depuis le temps ? », histoire de récolter un indice spatio-temporel.

Euréka ! C’est un ancien collègue. Nous échangeons nos cartes visites et je bifurque enfin vers l’intérêt suprême de la conférence, le buffet de sushis !

Le soir venu, il m’envoie un whatsapp, « Bsr Patate, je veux t’inviter pour un café, t’es Ok? Je veux me marier, 3ayt (je suis fatigué) »

Je connaissais le café gourmand, le café servi avec le carré de chocolat noir, mais le café-adoul servi avec la corde au cou, c’était inédit ! Avec ce patamec, tu commandes un couscous, et tu quittes le resto avec des triplés braillant à ton cou !

Et puis, cet aveu, « 3ayt ». Quel lien mystique peut-il exister entre la fatigue et le désir de se marier ?

Je suis fatigué de me faire livrer chaque soir, et je veux une épouse cuisinière ?

Je suis fatigué du désordre de mon appartement, et je veux une épouse – femme de ménage ?

Je suis fatigué de verser 50% de mon salaire en loyer et je veux une épouse colocataire ?

Je suis fatigué de payer des restos pour conclure et je veux un plan-cul régulier à portée de rein ?

Ou alors, ma main droite est fatiguée et a des cloques, ma main gauche est gauche, et je veux une épouse trou ?

Seulement voilà, je ne suis pas une patate trou, je ne sais toujours pas comment faire un tagine, et ayant une peau sensible ayant tendance à s’irriter au moindre contact capillaire, j’opte pour un retrait stratégique. Je joue l’idiote, « Et tu as trouvé ta moitié ? ».

Il me répond « non et toi ? », je lui rétorque un « it’s complicated », merci Facebook !

Il me déploie un magistral « il faut enlever le concept de l’amour de ta tête pour les bouffer d’air et pour que tu fais ton choix, moi je raisonne comme ça, les meilleurs moment c’est quand tu fais le choix, être focaliser sur une seul personne c’est pas évident » ! (fautes et texte original)

Désolée de vous décevoir, mais Alfred De Musset est persona non grata dans la Pataterie, et Cendrillon a passé une nuit au commissariat pour avoir embrassé le Prince Charmant sans acte de mariage. Depuis, Walt Disney s’est reconverti en boucher, et le romantisme a fui la Pataterie à bord d’une pattera !

Ici, le mariage est une affaire aussi sérieuse que le choix de ses céréales au supermarché ! On ne cherche pas son âme sœur, son partenaire de vie, mais on recrute une épouse, descriptif de poste à l’appui !

L’amour ? késako ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s